Nouveau MOOC
-A +A

Résistance aux agents antibactériens

En 2016, l'étude sur la résistance aux antimicrobiens, conduite par un comité présidé par Jim O'Neill, estimait qu'en l'absence de mesures, en 2050, 10 millions de personnes pourraient mourir chaque année d'une infection résistante aux antibiotiques. Même si ce chiffre n'est qu'une hypothèse, cette situation a conduit l'OMS à déclarer que l'émergence et la dissémination de bactéries résistantes aux agents antibactériens constituaient " une menace croissante pour la santé publique dans le monde, nécessitant de prendre des mesures dans tous les secteurs et à l'échelle de la société tout entière."

Le MOOC "Résistance aux agents antibactériens" s'attaque au problème majeur de santé publique que représente l'émergence de bactéries multi-résistantes, responsables d'une augmentation de la morbidité et de la mortalité d'un large éventail d'infections bactériennes. Il est porté par l'institut Pasteur en partenariat avec l'université Paris Diderot.

"Ce MOOC vise à fournir les connaissances de base sur la résistance aux agents antibactériens et à répondre à des questions clefs sur le terrain." nous explique Béatrice Berçot, Médecin bactériologiste, directrice du laboratoire de bactériologie de l'hôpital Saint-Louis à Paris, membre de l'équipe Infection, Evolution de la modélisation microbienne de l'université Paris Diderot.

"Il présente les agents antibactériens et leur utilisation chez l'homme et chez l'animal, décrit la situation épidémiologique actuelle de la résistance aux antibiotiques dans le monde et explique comment cette résistance est détectée en laboratoire." précise Didier Mazel, directeur de l'unité de recherche Plasticité du Génome Bactérien et du département " Génomes et Génétique " de l'Institut Pasteur. "Il décrit également les origines de la résistance aux antibiotiques et ses mécanismes de dissémination, avant de proposer des concepts pour la maîtriser et de mettre en lumière les alternatives aux antibiotiques, les dernières molécules disponibles et les molécules en cours de développement."

 

Effort estimé : 02:30 h/semaine - Langue : Anglais - Equipe pédagogique
 

PUBLIC ET Prérequis

Ce MOOC est destiné aux étudiants de biologie, du premier cycle à la thèse, aux médecins, aux enseignants, aux chercheurs, et plus généralement à tous ceux qui s'intéressent à la résistance aux agents antibactériens et qui veulent comprendre comment ces souches de bactéries résistantes sont apparues et se sont disséminées. Un bon bagage scientifique est recommandé pour suivre ce MOOC (niveau licence).
 

Format et évaluation

Le MOOC est organisé en six chapitres d'une semaine, chacune comportant de 4 à 5 sessions. Chaque session est suivie de deux QCM, permettant aux apprenants de tester leur compréhension. Les vidéos sont en anglais, avec des sous-titres en anglais et en français. Ce MOOC propose également une évaluation hebdomadaire sous forme d'une dizaine de QCM et, à la fin du MOOC, une évaluation finale comportant 30 QCMs.


> Pour vous inscrire : cliquez-ici

 

Fin d'inscription
24 jui 2018

Début du Cours
14 mai 2018

Fin du cours
24 jui 2018

 

Mots clés >