-A +A
Master Langues, littératures, civilisations étrangères et régionales

Spécialité Etudes japonaises

Domaine ministériel >
Arts, Lettres, Langues
Lieu de formation >
Université Denis Diderot
Niveau d'étude visé >
BAC+ 5
Organisation des enseignements >
Formation continue
Formation initiale
VAE >
Non
Formation à distance >
Non

Présentation

 

Cette spécialité de Master, encadrée par plus de 30 enseignants-chercheurs de l’Université Paris Diderot et de l’Institut des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), est celle qui, sur le territoire français, propose la formation la plus riche et la plus approfondie dans le domaine des études japonaises (24 séminaires proposés sur deux ans).

La formation en 4 semestres est destinée aux étudiants ayant déjà une bonne connaissance de la langue (Niveau 2 du JLPT) et de la civilisation japonaises (Licence LLCER, ou Licence LEA).

L’étudiant se dotera au cours de sa formation :

- de compétences linguistiques de haut niveau (à l’écrit comme à l’oral)

- de connaissances de pointe dans un champ disciplinaire (Littérature et Arts, Histoire et Sciences Sociales, Linguistique et Didactique).

Il sera préparé à une insertion professionnelle dans :

-     le secteur d’activités de son choix (commerce international, tourisme, événementiel, culturel, traduction-interprétariat, …) par le biais d’un stage d’une durée minimale de trois mois

-     le domaine de la recherche (mémoire de recherche d’une centaine de pages dirigé par un spécialiste)

-     l’enseignement du japonais (stage encadré).  

L’étudiant se dotera d’une solide expérience de terrain en validant une année de mobilité dans une université japonaise partenaire (environ 30 conventions actives).
Outre les compétences déjà mentionnées, l’étudiant sera également formé de manière intensive à :

-     la recherche documentaire (numérique et papier) grâce à un environnement exceptionnel (3 bibliothèques spécialisées)

-     la lecture de textes de presse et d’articles académiques dans les trois langues : japonais, français et anglais

-     la traduction du japonais vers le français et du français vers le japonais

-     la recherche scientifique au contact des chercheurs des deux grands laboratoires : le Centre de Recherche en Civilisations de l’Asie Orientale CRCAO (Université Paris Diderot, CNRS, Collège de France, EPHE) et le Centre d’Études Japonaises CEJ (INALCO).

 

Etablissement(s) et laboratoire(s) partenaire(s)

Enseignements

Contenu de la formation

 

 

L’année de M1
L’année de M1 comporte en S1 et en S2, 2 UE de perfectionnement en langue japonaise, totalisant 72h d’enseignement et 12 ECTS. Il s’agira pour l’étudiant de poursuivre son apprentissage de la langue en vue d’atteindre une totale autonomie dans la lecture des textes critiques et de parvenir à s’exprimer librement à l’oral sur des sujets techniques. Dans ce cadre, l’étudiant, intéressé par les études classiques, pourra choisir de s’initier à une pratique de lecture de textes chinois (kanbun), spécifique au monde japonais.
En S1 et en S2, 2UE de Méthodologie, respectivement consacrées à la méthodologie aréale japonaise et à la méthodologie disciplinaire, permettront à l’étudiant de s’initier concrètement à la pratique de la recherche. Il s’agira notamment de découvrir la manière de rédiger et de présenter des travaux académiques ainsi que des oeuvres de référence dans son champ disciplinaire.
Au cours de l’année de M1, l’étudiant suivra 3 séminaires de recherche : deux séminaires en S1 et un au S2. Deux sur les trois sont à prendre parmi les séminaires du parcours choisi. Le choix des séminaires se fait obligatoirement en concertation avec son directeur de dossier (voir infra la liste des séminaires classés par parcours).
L’année de M1 offre également un cours d’Anglais, dans le cadre de l’UE libre, cours que l’étudiant non francophone pourra remplacer par un cours de Français langue étrangère (FLE). Il est également possible de valider dans ce cadre un engagement étudiant (VEE, une fois dans le cycle de Master) comme tuteur ou avec une activité au sein d’une association. Consulter le responsable pédagogique.
Le dossier de M1
Le niveau M1 se conclut par la présentation d'un dossier (également appelé mini-mémoire) préparatoire à la rédaction du mémoire en M2. Il est fortement conseillé de réfléchir au sujet dès les vacances d'été précédant la rentrée du M1 et de commencer à rassembler la documentation correspondante. L’étudiant bénéficiera pour ce travail de l’encadrement d’un enseignant de l’équipe pédagogique de Paris Diderot.
Le dossier se composera d’un minimum de 30 pages (de 1 500 signes par page, soit un total de 45 000 signes), sans compter les traductions, la bibliographie raisonnée et les annexes éventuelles. Plusieurs formules sont possibles, selon la filière à laquelle se destine l’étudiant. Il conviendra de s’entendre sur l’une d’entre elles avec le directeur du dossier. Voici quelques exemples :
- une synthèse de documents portant sur un sujet bien circonscrit, construit autour d’une problématique. Il est important que l’étudiant soit amené à lire en autonomie un ouvrage critique ou des articles en langue japonaise et à croiser le contenu avec d’autres lectures en langues anglaise ou française.
- Un travail de traduction d’un texte littéraire classique ou moderne accompagné d’une introduction et d’une analyse, ce, dans la perspective d’un travail plus ample en M2.
- Un travail préparatif (questionnaire) en vue de recueillir sur internet ou sur le terrain des données relatives à un fait de société.
- Un travail préparatif (correspondant à un chapitre du mémoire de M2) sur une ou plusieurs oeuvres relevant de la culture visuelle (cinéma, manga, etc.) considérées sous un angle particulier.

L’établissement d’une bibliographie complète sur le sujet est un des critères essentiels d’évaluation.
La qualité du dossier déposé début mai (pour la première session) ou début juin (pour la session de rattrapage) sera déterminante pour le passage en M2. Tout au long de l’année, son travail de recherche sera suivi par un directeur de recherche, membre de l’équipe pédagogique du Master. Pour connaître la liste des directeurs potentiels, consulter la liste infra.

 

L’année de M2
Au premier semestre, l’étudiant poursuivra, quelle que soit la filière choisie, l’étude de la langue japonaise sous la forme d’une UE de perfectionnement linguistique de 36h (6ECTS). Il devra en outre valider deux séminaires (UE2 et UE3), à choisir dans la liste donnée en §4.3.3 en fonction de son domaine de spécialité et de la filière choisie. L’étudiant doit impérativement s’assurer auprès de son directeur de la cohérence de son choix de séminaires et de son adéquation avec son projet de recherche ou son projet professionnel.
A cela s’ajoute une UE de méthodologie transversale (UE4), dont le choix est fonction de la filière. Ainsi, l’étudiant ayant choisi la filière “professionnalisante”, suivra le Séminaire Méthodologie professionnelle (36h). Celui ayant choisi la filière “Recherche” optera pour le séminaire de méthodologie correspondant à son parcours disciplinaire (“Lettres, philosophie et arts” ; “Linguistique et didactique” et “Histoire, sociétés et territoires”). Enfin, l’étudiant inscrit en filière “Enseignement” suivra le séminaire “Méthodologie de l’enseignement” (24h).
Comme pour l’année de M1, le semestre comprend une UE libre, dans le cadre de laquelle, l’étudiant peut suivre un cours d’Anglais de spécialité. L’étudiant non francophone pourra suivre à la place un cours de Français langue étrangère (FLE). Il est également possible de valider 

dans ce cadre un engagement étudiant (VEE) comme tuteur ou avec une activité au sein d’une association si cette VEE n’a pas déjà été effectuée en M1.
Au second semestre, l’étudiant en filière “recherche” rédigera son mémoire de recherche tout en complétant sa formation par un séminaire choisi dans son parcours disciplinaire ou dans un établissement extérieur (voir la section §4.3.3 ci-dessous).
L’étudiant ayant choisi la filière “professionnalisante” effectuera un stage en milieu professionnel d’au moins trois mois, validé par un rapport soutenu devant un jury.
Enfin, l’étudiant ayant choisi la filière “Enseignement” suivra un séminaire de didactique, suivi d’un stage en situation de trois mois encadré par son directeur.

Admissions

Conditions d'admissions

En M1 : 

Tous les étudiants titulaires d'une Licence dans la spécialité « japonais » peuvent accéder à ce Master. Des admissions sont également possibles pour les étudiants titulaires d’autres Licences, ayant le niveau requis en langue. 
L’entrée en Master « Etudes japonaises » demande une compétence linguistique correspondant au niveau 2 du Japanese Language Proficency Test.

En M2 : 

Les inscriptions directes en Master 2 sont possibles pour les étudiants titulaires d’un Master 1 en Etudes japonaises (sous condition), ou sur équivalences.

Modalités de candidature

Vous souhaitez déposer une demande d’inscription à l’université Paris Diderot pour 2018-19.

Inscription annuelle :

Profils et statuts spécifiques :

Et après

Poursuite d'études

Les étudiants issus du Master Etudes Japonaises peuvent :

-       poursuivre leurs études en doctorat à l’Université Paris Diderot ou à l’INALCO dès lors qu’ils ont validé le diplôme avec un mémoire jugé excellent.

 

Insertion professionnelle

-       trouver des emplois au Japon par le biais d’agences de recrutement ou en postulant à des programmes financés par les collectivités territoriales (JET Program)

-       trouver des postes dans des secteurs d’activités variés (enseignement, culture, tourisme, édition, communication ou encore commerce international), en associant le Master à une formation plus technique (informatique, commerce international, etc.)

-       trouver des emplois dans des secteurs où les compétences linguistiques et la connaissance du Japon sont particulièrement valorisées (traduction, interprétariat, enseignement, FLE, etc.)

Contacts

Responsable(s) de la formation

Annick Horiuchi
0157276469
Kazuhiko Yatabe
0157276424
Claude Hamon
0157276417

Scolarité formation initiale

Stephanie Yabas
Gestionnaire Masters (toutes spécialités)
0157276408
UFR LCAO Bâtiment Grands Moulins-accès C-4ème étage Bureau 487 C
5, rue Thomas Mann
75205 Paris cedex 13