Spécialité Génome et différenciation cellulaire

-A +A
Master Biochimie, cellules, cibles thérapeutiques

Spécialité Génome et différenciation cellulaire

Niveau d'étude visé >
BAC+ 5
Durée de la formation >
1 an
ECTS >
60
Organisation des enseignements >
Formation continue
Formation initiale
VAE >
Non
Formation à distance >
Non

Présentation

Cette spécialité comporte deux parcours « recherche » : 

• Biologie moléculaire et fonctionnelle de l’hématopoïèse (Responsable : Pr. Christine Chomienne)
• Génome et destin cellulaire (Responsables : Pr. Patrick Vicart/Pr. Jonathan Weitzman).

Ces deux parcours comprennent une UE commune de tronc commun permettant d’aborder des thématiques biologiques transversales à la mention de Master BC2T ainsi que des conférences portant sur l’industrie biotechnologique et son économie réalisées par des professionnels. 

Le parcours « Biologie moléculaire et fonctionnelle de l’hématopoïèse » vise à initier l’étudiant aux paramètres moléculaires et cellulaires gouvernant les différents concepts de cellules souches, prolifération, différenciation et mort cellulaire, communs à toute cellule vivante et les voies de signalisation impliquées. La formation est résolument orientée vers le modèle des cellules sanguines, les enseignements se faisant principalement au travers d’exemples didactiques issus des nouveaux domaines de la recherche, dans les états physiologiques et pathologiques en abordant le potentiel thérapeutique de leur caractérisation. Cette formation prend comme exemple concret les processus de la réponse immune et le contrôle de la différenciation myéloïde. Les étudiants acquièrent les moyens d’aborder et de choisir les outils techniques et l’esprit critique nécessaire à l’analyse de ces concepts. Les analyses d’articles en anglais en groupe et individuel préparent l’étudiant à définir un projet de recherche, en analyser et rédiger les résultats, prérequis à l’entrée dans le monde de la recherche fondamentale ou appliquée et à la préparation d’une thèse. 

Le parcours « Génome et destin cellulaire » permet d’approfondir les concepts fondamentaux de la biologie moléculaire et cellulaire de la différenciation. La formation porte en particulier sur les mécanismes de régulation génétique et épigénétique impliqués dans la différenciation cellulaire. Les enseignements permettent également d’acquérir de solides compétences méthodologiques et techniques, en particulier via l’atelier de formation de Bioinformatique Génomique et le stage de recherche au sein d’un laboratoire. Les enseignements sont destinés, d’une part à développer la démarche scientifique et l’autonomie des étudiants, et d’autre part à accroitre leur savoir-faire en terme de communication orale et écrite et d’analyse critique.

 

Objectifs

Orientations scientifiques et professionnelles de la formation

L'objectif principal de la spécialité est de donner à des étudiants d’horizons différents (scientifiques, médecins, ingénieurs,…) une connaissance approfondie des concepts fondamentaux contrôlant à différents niveaux la différenciation cellulaire normale et pathologique. La formation a également pour objectif de sensibiliser les étudiants aux approches et outils expérimentaux. Outre leur participation aux enseignements de la spécialité, les équipes d'accueil des Ecoles Doctorales BIOSPC,HOB constituent un support important et thématiquement diversifié pour l'insertion des étudiants en stage (quatrième semestre de formation). 

la spécialité est « une référence » nationale pour la préparation des étudiants à la recherche sur la biologie des cellules sanguines.

Le parcours « Biologie moléculaire et fonctionnelle de l’hématopoïèse » a pour objectif de former des scientifiques, médecins, pharmaciens et vétérinaires aux concepts fondamentaux qui contrôlent la vie des cellules hématopoïétiques, les pathologies et les avancées en biotechnologies et thérapeutiques. Des ateliers de formation à l’analyse et synthèse écrite et orale d’articles en langue anglaise publiés dans des revues internationales de haut impact factor et à la présentation écrite et orale d’un projet de recherche prépareront l’étudiant à ses futurs projets professionnels y compris la préparation d’un projet de thèse. La formation à la recherche au cours d’un stage pratique dans un laboratoire de recherche EPST des écoles doctorales prépare l’étudiant au monde de la recherche et à l’analyse critique d’un projet de recherche. 

Le parcours « Génome et destin cellulaire » s’inscrit dans un domaine allant de la biologie cellulaire et moléculaire de la différenciation normale et pathologique en passant par l’étude des mécanismes épigénétiques et aux interfaces avec la médecine. Un atelier de Bioinformatique génomique permettra aux étudiants d’acquérir des outils concernant l’identification et les comparaisons de séquences nucléiques et protéiques, l’identification de modifications post-traductionnelles et l’impact sur la structure et/ou l’expression des macromolécules. Une attention particulière sera portée à la présentation orale de travaux bibliographiques en anglais par les étudiants afin de les préparer aux concours d’entrée dans les écoles doctorales.

Enseignements

Contenu de la formation

Stage et Tutorat

Stage >
Obligatoire
Durée du stage >
6 mois

Admissions

Conditions d'admissions

La transversalité de la formation se traduit par l’accueil dans la formation d’étudiants de filières diverses (chimie, biochimie, biologie, médecine, pharmacie) et de différents cursus (L3, L3 pro, M1, ingénieurs, médecins, pharmaciens) ou titulaires de diplômes équivalents ou bénéficiant d’une expérience professionnelle.

Maîtrise de l’anglais scientifique indispensable

Modalités de candidature

Et après

Poursuite d'études

En moyenne, 45% des étudiants poursuivent en thèse de doctorat selon nos enquêtes. 80% des étudiants « non médecins » poursuivent en thèse. Une proportion importante d’étudiants médecins (environ 40%) poursuivent leurs études puis s’inscrivent en doctorat (décalage de 2 à 3 ans entre le M2 et le début de la thèse).

Contacts