-A +A

Paris Diderot, partenaire à l’échelle européenne

Le programme Erasmus+ favorise la mobilité, mais pas seulement. Il vise aussi à faciliter la coopération, l’innovation et l’échange de bonnes pratiques à travers les « partenariats stratégiques ».


Depuis 2014, le programme Erasmus+ prévoit la mise en place de « partenariats stratégiques » pour accroître le partage d’expériences et de compétences entre les acteurs de l’éducation, de la formation et de la société civile. Des universités, des entreprises, des organismes de formation professionnelle… de toute l’Europe s’unissent pour développer des projets innovants. Tous les ans, la Commission européenne lance un appel à projets et promet une subvention par projet pouvant atteindre jusqu’à 450 000€. A ce jour, l’université Paris Diderot a participé à quatre partenariats stratégiques dans différents domaines : la géographie avec Claude Grasland (UFR GHES), la communication technique avec Patricia Minacori (UFR EILA), les lettres dans le milieu carcéral avec Jean-François Cottier (UFR LAC) et l’odontologie avec Philippe Bouchard (UFR Odontologie).
 

« Une belle expérience »

Philippe Bouchard et Yves Boucher, de l’université Paris Diderot, sont très contents d’avoir effectué un partenariat qui réunissait les universités de Gazi (Turquie), de Louvain (Belgique), de Tromsø (Norvège) et de Nimègue (Pays-Bas). « Le projet a duré deux ans, nous avons réalisé un état des lieux en Odontologie de l’approche appelée "médecine fondée sur la preuve" », rapportent Philippe Bouchard et Yves Boucher.

Avec leurs confrères européens, ils ont créé un site internet sur lequel les enseignants en odontologie peuvent désormais découvrir un référentiel commun des enseignements (contenus, outils, évaluations). Les porteurs de ce projet se sont réunis à cinq reprises dans les cinq pays partenaires pour analyser les systèmes d’enseignement et élaborer le référentiel. « Ce partenariat a permis d’étendre notre réseau et de rencontrer des experts pointus dans notre domaine », affirment-ils.

Les professeurs en odontologie expliquent qu’il existait déjà des collaborations transnationales, mais ces « partenariats stratégiques » inscrits dans le cadre d’Erasmus + ont l’avantage d’offrir « un cadre, des financements et une logistique ».


Candidature avant le 29 mars

L’université Paris Diderot, par l’intermédiaire de Cécile Derbois au bureau des relations internationales, aide les enseignants à entreprendre les démarches administratives pour participer à un partenariat stratégique.

« Ce dispositif est relativement peu connu parce qu’il est récent, nous dit Cécile Derbois. Mon rôle, en tant que chargée de la coopération internationale, est de les informer et de les accompagner dans la rédaction du dossier de candidature. L’objectif est de bien définir son projet, celui-ci doit répondre aux besoins pédagogiques et scientifiques tout en respectant les orientations et les spécificités du programme européen Erasmus+ ».

Attention, la date limite de candidature est fixée au 29 mars 2017. « Ce n’est pas trop tard, mais il ne faut pas tarder ! », confie Cécile Derbois.


Informations et candidatures

Cécile Derbois
Bureau des relations internationales
cecile.derbois@univ-paris-diderot.fr
 

Mots clés >