-A +A

lls font pousser des graines numériques

Dans le cadre du CRCT pédagogique, Fabien Fauchereau et India Leclercq, maîtres de conférences en Sciences du vivant, réalisent des vidéos consacrées aux notions essentielles de biologie moléculaire.

 

Tous les vendredis, les deux enseignants se donnent rendez-vous à l’étage du SCRIPT, et plus précisément dans la salle du self e-learning. Ici, ils ont accès aux caméras, aux micros et aux box d’enregistrement qui leur permettent de réaliser des vidéos de 5 minutes.

« Notre objectif est de constituer une banque de graines numériques, explique Fabien Fauchereau. Autrement dit, une série de films courts qui dégagent les notions essentielles de la biologie moléculaire enseignées en L1 et L2 ».

Les deux maîtres de conférences estiment que la plupart des vidéos pédagogiques dans leur discipline postées sur Youtube sont de qualité variable. Leurs « graines numériques » seront supervisées par des enseignants-chercheurs de l’université. Par rapport aux ressources autrement disponibles sur internet, les graines seront également structurées : elles seront liées entre elles sous forme d'un réseau de concepts, en respectant une logique scientifique et pédagogique. Pour construire ces vidéos, Fabien Fauchereau et India Leclercq s’appuient à la fois sur les cours de leurs collègues de l’UFR Sciences du vivant et sur les conseils d’un ingénieur pédagogique du groupement d’intérêt scientifique Unisciel. « Son aide est précieuse pour scénariser les séquences, c’est un métier de réaliser des vidéos ! », confie India Leclercq.


Travail de défrichage


Grâce aux heures « libérées » de janvier à décembre par l’obtention du CRCT pédagogique, les deux collègues ont le temps de découvrir ce média. « Nous nous sommes familiarisés avec les logiciels de montage et le matériel vidéo. Jusqu’à aujourd’hui, nous utilisions uniquement powerpoint pour nos cours », ironise Fabien Fauchereau. Ils constatent que la vidéo offre plus de liberté et de fantaisie mais elle demande aussi plus de travail. Il faut aller à l’essentiel, capter l’attention avec des images et des effets.

« Notre première « graine » sur la structure de l’ADN ressemble à une fiche scolaire que l’on aurait mise en images, concède India Leclercq. La deuxième est plus dynamique ».

Prochainement, les deux maitres de conférences vont rencontrer un graphiste qui proposera des solutions d’habillage. Si tout avance comme prévu, les vidéos seront mises en ligne d’ici le mois de mai sur le site www.unisciel.fr.

« Ce premier projet nous donne la possibilité de définir une méthode et de défricher. Nous espérons rallier d’autres collègues de l’UFR et peut-être aussi les étudiants qui pourraient contribuer à la réalisation de nos graines ».