Vous êtes ici

-A +A

Les défis des robots

Seize étudiants ont participé à la première édition du challenge de programmation “SynC Contest’’, organisé le jeudi 2 février dernier par l’école d’ingénieur Denis Diderot (EIDD) et l’UFR Informatique. L’équipe en provenance d’Hambourg a remporté le concours.


« Je stresse un peu, confie Léa. Je ne suis pas certaine que notre robot soit au point ». Cette étudiante de 3ème année à l’EIDD prépare le challenge depuis le mois d’octobre. Avec sa camarade Emmanuelle, elle ne compte plus les heures passées en dehors des cours à élaborer leur « petit bébé ».
 
« Le but du concours est de concevoir un conducteur automatique pour un robot de type Lego Mindstorms capable de suivre un itinéraire défini. Pour y arriver, nous programmons en un langage spécialisé pour les systèmes embarqués. ».
 
Les seize étudiants, répartis en cinq équipes, ont dû apprendre à utiliser l’outil SCADE pour mettre sur pied leur robot. Benjamin, étudiant en Master 2 informatique à l’université Paris Diderot, explique qu’il est passé avec ce concours de la théorie à la pratique. « Dans le cadre de notre formation, nous apprenons à utiliser SCADE, qui est prisé dans l’aéronautique et l’industrie automobile. Ce challenge prolonge nos cours et me permet de mettre un pied dans le monde professionnel ».
 

Pédagogique et professionnalisant


C’est bien là l’objectif premier de Mihaela Sighireanu et Eugène Asarin, enseignants et chercheurs à l’université Paris Diderot. « Ce concours poursuit d’abord une ambition pédagogique, les étudiants consolident et complètent leurs connaissances en se confrontant à un projet pratique ». Le challenge a également le mérite de créer des liens entre les étudiants de dernière année et les industriels qui pourraient les embaucher dans les prochains mois.
 
« Nous avons monté ce challenge en partenariat avec le groupe ANSYS, qui commercialise l’outil SCADE, et le cabinet de recrutement Expectra », souligne Mihaela Sighireanu.
Durant la journée, les étudiants de l’EIDD, du Master informatique de Paris Diderot, de l’ENSTA et de l’université technique de Hambourg (TUHH), n’ont pas chômé. Ils ont participé le matin à un hackathon pour intégrer des paramètres de dernière minute imposés par le jury. Ensuite, ils se sont succédés à l’estrade de l’amphi 2A de la Halle aux farines pour présenter leur robot. À ce jeu, ce sont les Allemands qui ont été les plus performants. Leur robot a réalisé un parcours sans faute aux exercices imposés et a permis aux étudiants hambourgois de remporter une tablette.
 
Les deux équipes de l’EIDD ont fini en 3ème et 4ème position. L’équipe de Benjamin termine sur la deuxième marche du podium. « Franchement, je me suis bien amusé et je peux dire que je suis satisfait de notre travail ! »