Rencontre
-A +A

La nouvelle direction de l'UFR Sciences sociales

Le professeur de sociologie Mahamet Timera dirige l’UFR Sciences Sociales en duo avec Azadeh Kian, directrice adjointe, depuis la rentrée.

En prenant la tête de la composante, Mahamet Timera explique son souhait de s'investir dans le fonctionnement de l’université. Pour diriger l'UFR, qui compte 580 étudiant.e.s et 23 enseignant.e.s., le sociologue travaille en binôme avec Azadeh Kian, professeure de sociologie : « On se complète bien, un homme et une femme, je viens du laboratoire URMIS et Azadeh est responsable de l'axe Genre et intersectionnalité du LCSP et dirige le CEDREF ». Une de leurs premières actions s'est portée sur la nécessité d'une remise en œuvre des conseils de l'UFR et de replacer les missions d'enseignement et de recherche au cœur du dialogue entre les personnels de l'UFR. Aujourd’hui, suivant leurs engagements, ils travaillent à la création d'une nouvelle composante aux côtés de l'UFR Études psychanalytiques, du département Histoire et Philosophie des Sciences et l'Institut de la Pensée Contemporaine. « Ce rapprochement devrait être propice à de nouvelles collaborations scientifiques et pédagogiques ».

Une étape importante dans une carrière d’enseignant

Depuis son arrivée à l’université Paris Diderot en 2009, Mahamet Timera professeur et spécialiste des migrations et des relations interethniques a souhaité occuper des postes à responsabilités : au conseil scientifique de l’UFR, à la tête de l’unité de recherche URMIS et maintenant à la direction de l’UFR. « Ce sont des tâches lourdes et contraignantes, le volet administratif fait un peu peur au départ. Mais on apprend le fonctionnement de l’université et on découvre le paysage universitaire parisien. Ces responsabilités participent aux compétences que doivent acquérir les enseignants-chercheurs au cours de leur carrière ». Le binôme entend servir « une université fidèle à sa mission de service public » et « offrir des parcours d’excellence aux étudiant.e.s et aux chercheur.e.s et un cadre sain dans les relations professionnelles ».

UFR Sciences sociales

UFR Sciences sociales

Cette composante se caractérise par une pluridisciplinarité en terme de disciplines mais également en termes d’objet les enseignants-chercheurs de Sciences sociales se retrouvent dans un projet commun critique et clinique, d’ouverture sur la société.
Laboratoire

Laboratoire du Changement Social et Politique

Le LCSP réunit dans une démarche commune sociologues, philosophes, psychosociologues, anthropologues, psychologues. Les recherches menées s’inscrivent dans une visée compréhensive et s’attachent à étudier les mutations des sociétés contemporaines.
Laboratoire

Unité de recherche Migrations et Sociétés

L’Unité de Recherche Migrations et Société (Urmis, UMR 7032) est un laboratoire spécialisé dans l’étude des migrations et des relations inter ethniques associant le CNRS et les universités de Paris Diderot et Nice-Sophia Antipolis.