Pédagogie innovante
-A +A

« Graines numériques », lauréat de l’AMI 2019

Le projet Graines numériques et flexibilisation de la licence porté par Christine Rampon, enseignante-chercheure en sciences du vivant et directrice du SCRIPT, et soutenu par Anne Vanet, vice-présidente SI et numérique, est lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt 2019 lancé par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation en février dernier.


Grace au soutien du ministère de l’enseignement supérieur, le projet Graines numériques et flexibilisation de la licence va permettre aux étudiants en licence Sciences du vivant de personnaliser leur parcours en fonction de leurs aspirations personnelles et professionnelles sans renoncer à un apprentissage de qualité.
 

Étudier efficacement à son rythme

« Concrètement, nous proposons de transformer 10 UEs de la licence, correspondant à 31 ECTS, en production de graines numériques disponibles H24 et 7 jours sur 7 sur la plateforme moodle. Chaque graine numérique correspondra à un concept clé que les étudiants devront assimiler durant leur formation. Elle se présentera sous la forme d’un support numérique autonome et par nature court. » précisent Christine Rampon et Sandrine Middendorp, responsable pédagogique du projet.

Ce projet bénéficiera de la mobilisation des équipes pédagogiques concernées, du soutien technique du SCRIPT, des infrastructures mises en place dans l’université et d’une prestation d’ingénierie pédagogique.

En offrant la possibilité à ses étudiants d’étudier à leur rythme en s’adaptant à leurs besoins et à leurs contraintes, l’Université entend stimuler leur intérêt pour la formation et améliorer le taux de réussite en licence. Cette expérimentation a donc vocation à se déployer dans d’autres formations.

 

> Tout savoir plus sur le projet Graines numériques et flexibilité en licence
> AMI 2019 : Les lauréats et leurs projets

 

 

 

 

 

L’AMI Transformation Pédagogique et Numérique soutient chaque année les établissements et les équipes pédagogiques qui, pour accroître le taux de réussite étudiante, souhaitent s’engager activement dans la transformation de leurs pratiques pédagogiques.